Page en travaux

nous vous remercions de votre patience...
Bonne visite !

Filtration

Pré-filtration et micro-filtration naturelles

Règlementation :

Il n’y a aucune loi qui impose l’utilisation de tel ou tel appareil pour filtrer votre eau !

Pour un usage privé : vous faites ce que vous voulez.

Pour un usage public : vous devez justifiez que votre eau est potable, en réalisant des analyses régulière de l’eau distribuée. Vous pouvez utilisez les systèmes de filtration que vous souhaitez, du moment que cela valide les analyses.

Le système du filtre céramique à fait ses preuves depuis de longues années ! (Résultats des tests à l’appui). Il est le seul qui peut fonctionner dans chaque endroit de la planète, sans électricité. Simple et performant, tout ce qu’on aime ici !

A RETENIR

Ainsi, il existe des solutions naturelles et éprouvées pour purifier son eau. Pour autant, être autonome c’est aussi être responsable. Un purificateur d’eau ne vous dispense pas d’un entretien régulier de l’installation autonome en Eau, ainsi que de la surveillance des filtres ! Et puis, pour avoir la conscience tranquille, vous pouvez aussi faire analyser votre eau pour en vérifier la qualité. (cf La source)

En amont de la micro-filtration, il est préférable de nettoyer l’eau, pour les usages sanitaires tels que douche ou vaisselle. Selon sa qualité et turbidité, il y aura au moins en 2 étapes :

Filtration à 5 ou 10 microns : débarrasse l’eau des principales substances solides.
Charbon actif : débarrase l’eau des principales pollutions chimiques et des odeurs
Nous préconisons les filtres Cintropur pour plusieurs raisons :

Qualité de filtration professionnelle
Facile d’entretien
Minimum de déchets – filtres usagés recyclable
Pour l’eau de pluie, on montera un 5 microns

Pour une eau plus trouble, on ajoutera un troisième filtre 10 ou 25 microns selon la turbidité de l’eau.

Votre eau est ici propre au niveau sanitaire, mais pas exempt de tout virus ou bactérie.

Les micro-filtrations

micro-filtration BERKEY

Dans la plupart des micro-filtrations, l’Eau ne fait que passer très rapidement dans les filtres. Mais comment débarrasser l’Eau de ses nitrates et pesticides en moins d’une seconde ? Difficilement concevable. Il faut pour cela une grande finesse dans le micro-filtration, ainsi qu’une grande pression qui écrase la molécule d’eau.

Le filtre céramique quant à lui, travaille par simple gravité. C’est ici une micro-filtration naturelle qui laisse le temps à l’Eau de traverser le filtre, et écarte 99.99% des bactéries, sans pression ni électricité, et sans aucune pertes !

Le filtre céramique est sans nul doute la solution la plus simple et la plus performante. Elle préserve en plus toutes les qualités de l’Eau. Rapport Prix / Bilan carbone idéal.

micro-filtration AMILO

Dans la plupart des micro-filtrations, l’Eau ne fait que passer très rapidement dans les filtres. Mais comment débarrasser l’Eau de ses nitrates et pesticides en moins d’une seconde ? Difficilement concevable. Il faut pour cela une grande finesse dans le micro-filtration, ainsi qu’une grande pression qui écrase la molécule d’eau.

Le filtre céramique quant à lui, travaille par simple gravité. C’est ici une micro-filtration naturelle qui laisse le temps à l’Eau de traverser le filtre, et écarte 99.99% des bactéries, sans pression ni électricité, et sans aucune pertes !

Le filtre céramique est sans nul doute la solution la plus simple et la plus performante. Elle préserve en plus toutes les qualités de l’Eau. Rapport Prix / Bilan carbone idéal.

Phytoépuration

jardin-extérieur-marre-eau-recyclage-autonomie-habitation

Le recyclage de l’eau avant son rejet dans le circuit naturel s’appelle l’assainissement. Son rôle est de traiter l’eau usée par nos activités, grâce à différents bacs de rétention composés de sable, pouzzolane et plantes nettoyantes. Chaque bac retiendra des éléments nutritifs servant de repas aux plantes présentes. Cette technique – aujourd’hui scientifiquement reconnue – est basée sur la capacité des écosystèmes aquatiques naturels à épurer l’eau grâce aux interactions biogéochimiques entre les plantes, le substrat et les microorganismes.
La phytoépuration est soumise en France à quelques règles et contrôles pour ne pas rejeter n’importe quoi dans la Nature. Mais soyons logiques, si vous utilisez une eau de pluie par exemple, et que vos produits d’entretien et gel douche sont bio, il n’y a aucune raison que vous rejetiez une eau polluante…

La phytoépuration est un grand organisme vivant, qui fait l’objet d’une étude de faisabilité sérieuse, notamment au niveau topographique et de luminosité. Sa taille est déterminée par le volume d’eau susceptible d’alimenter la phytoépuration.

A sa sortie, une eau lavée de toutes ses impuretés est prête à arroser le jardin, ou accueillir des poissons et des hommes dans une piscine naturelle…

partenaire

Aquatiris est notre partenaire pour les réalisations de phytoépuration en accompagnement ou clé en main.