Page en reconstruction - Merci de votre patience.

Cela signifie que l'humanité entière devrait pouvoir jouir librement et en parfaite responsabilité de la ressource en eau de la planète. De lois en interdits, de commerce en dégradations, l'Eau est devenue un simple objet mercantile, alors qu'elle fait partie intégrante de nos cellules et de notre vie.

Nos solutions respectent l'Eau, et lui redonnent toutes ses valeurs !

La puissance de l'eau est encore largement méconnue du grand public. Même si le professeur MASARU EMOTO avait commencé à parler de la fameuse mémoire de l'eau, on est encore loin d'avoir cerné cet élément extraordinaire.

 

Water, le pouvoir secret de l'eau

Extrait de ce documentaire magnifique à voir absolument !

Source, torrent, rivière

eau-pomp-efiltration-source-autonomie-habitation

Une source jaillit sur votre terrain, ou une rivière y passe ? Profitez-en pleinement, sans la gaspiller bien sur !

Adaptez le captage en fonction du débit et de la nature de votre terrain. Les principales solutions sont le bassin ou la cuve. La cuve étant la meilleure formule pour préserver l'eau.

Assurez-vous que la source ne tarisse pas.

 

Règlementation

Une source qui jaillit de votre terrain vous appartient. Ce qui implique que vous êtes responsable de son évacuation en aval. Veillez à ne pas inonder le terrain du voisin par exemple. S'il s'agit d'un torrent ou petit rivière, et si aucun droit d'eau n'est stipulé, vous ne pourrez pas prélever cette eau. Si le droit d'eau existe, pour pouvez la dévier pour un usage personnel, mais vous devez aussi la rendre à son lit.

Se rapprocher des services de la Mairie pour connaître l'organisme apte à vous renseigner sur le sujet.

eau-habitation-autonomie-grotte-froid-iceland

Le Puits

puit-eau-eaudepluie-autonomie-jardin-maison-récupération

Avant de creuser, apprenez à connaître les quantités d'eau dans les sous-sols de votre terrain, profondeur, débit et éventuel tarissement... Pour cela, une méthode simple et ancestrale : les baguettes de sourcier. Non, ce n'est pas de la magie ni de la sorcellerie, tout le monde peut le faire !

Réaliser le forage avec l'engin adapté à la profondeur du puits.

Règlementation

Elle dépend des communes, mais en général la loi vous demande de présenter au foreur professionnel une autorisation de la Mairie, sans quoi, il ne pourra réaliser le forage.

Vous êtes en assainissement collectif : la loi demande l'installation d'un compteur d'eau, afin de vous faire payer le coût d'assainissement des eaux que vous déverserez dans la station d'épuration de la commune.

Vous êtes en assainissement non collectif, type phytoépuration ou fosse sceptique : vous n'avez pas besoin du compteur d'eau.

baguette-sourcier-source-détection-eau-autonomie-habitation

L'eau de pluie

pluie-eau-douche-enfant-autonomie-boire-maison

Elle est aujourd’hui la seule ressource d’eau de qualité honorable qui soit disponible (presque) partout et pour tous. Et puis, elle est gratuite. Il est possible de vivre en totale autonomie avec l'eau de pluie, même si légalement, il est interdit de la consommer. 

Pour la récupérer, préférez la tuile ou le bac acier, et évitez le toit végétalisé, qui va retenir beaucoup trop d’eau. Un système de nettoyage du toit pour les premiers volumes de pluie, et une première filtration s’installent avant la citerne.

Règlementation

L’État français est favorable à la récupération de l'eau de pluie pour des usages extérieurs uniquement. La loi interdit de la consommer. Extrait de loi

Pourtant, on compte de nombreuses maisons Française où les habitants consomment l'eau de pluie, et qui ne présentent aucun symptôme pathogène dérangeant pour leur santé, bien au contraire !...

source-eau-bassin-jardin-autonome-maison

L'eau du réseau

C'est l'eau distribuée par des sociétés publiques ou privées. Elle peut être satisfaisante ou réellement dangereuse pour la santé.  Pour avoir une idée de la qualité de l'eau distribuée, renseignez-vous auprès de votre Mairie. Elle est tenue d'afficher régulièrement les résultats d'analyse.

Vous êtes également en droit de demander d'où provient l'eau que vous buvez. Certaines communes ont encore leur propre source ou captage, avec peu de traitements. Profitez-en !

Règlementation

Votre commune peut vous imposer d'être raccordé au réseau public, s'il passe à proximité de votre habitation. Ce n'est pas une généralité, certaines communes vous laisse encore le choix. Être raccordé ne veut pas dire que vous êtes obligez de consommer l'eau...

eau-habitation-autonomie-grotte-froid-iceland
A RETENIR

Quoi qu'il en soit, être autonome c’est être responsable. Vous agissez ici sous votre seule responsabilité et pour un usage privé uniquement. Les performances de filtration et micro-filtration décrites plus bas permettent de ne pas s’inquiéter outre mesure sur la qualité de son eau. Malgré tout, il est vivement conseillés de faire :

  • Entretien régulier des filtres et zones de stockage de l'eau
  • Test pH / ppm
  • Faire analyser son eau
FAIRE ANALYSER SON EAU

Tous les ans, voir 2 fois par an, vous pouvez faire analyser votre Eau pour en vérifier la qualité, auprès d'un laboratoire d'analyse de l'eau de consommation. Le coût moyen est de 160 euros.

La meilleure approche : la citerne enterrée

Il existe de nombreuses façons de stocker l'eau. Mais si on veut pouvoir la consommer, l'eau doit conserver toutes ses propriétés sanitaires grâce à un stockage sain.

L’eau sera alors stockée dans une citerne de préférence ronde pour ne pas être stressée, le rond présentant aussi l'avantage de supporter la pression à vide. Cette citerne sera le plus souvent en béton, ce qui facilite la minéralisation de l’eau de pluie et en régule le pH. Enterrée, la citerne gardera l’eau à l’abri de la lumière, et à température quasi constante, sans geler. Elle doit pour cela être enterrée à 20 cm du sol au minimum.

 

Pour ceux qui en ont le temps et les moyens, une citerne en pierre ou en brique enduite de chaux pour l'étanchéité, mais aussi pour la minéralisation et la conservation de l'eau permet d'aller au bout de la démarche. puit-pompe-eau-filtration-récupération-maison-construction-bois-pierre-autonmieLe béton d'argile récemment mis au point pourrait être une bonne alternative au béton. Également le mélange chaux/pierre ponce qui se compare à la pierre reconstituée. La réserve d'eau sera ronde de préférence.

Une citerne enterrée en plastique alimentaire conservera l'eau, mais n'aura aucune fonction minéralisante ou de régulation de pH.

Attention aux cuves cuve béton bon marché !

Elle peuvent se fendre lors du transport, du levage ou par la pression. De plus, tous les bétons "classiques" contiennent aujourd'hui +/- 30% de farines animales !  On trouve peu d'articles sur le sujet, et pour cause...

Le Point

Le Parisien

Le béton alimentaire est le seul à garantir une conservation optimale de l'Eau.

  • Cuve en béton alimentaire
  • ronde ou ovale
  • armature renforcée pour le levage et la durée de vie
  • Avec ses accessoires adaptés

La pompe immergée

Que ce soit pour un puits ou une citerne, la pompe immergée reste la solution la plus simple et la plus pérène.

Placée au fond de la réserve d'eau, elle n'a qu'une fonction : refouler l'eau jusqu'au bout du conduit. Pas d'aspiration aléatoire avec risque de dépression, de fuites, pas d'effort important de la part de la pompe.

La pompe alimente l'arrivée d'eau principale de la maison. Elle aspire l’eau et la met sous pression dans un ballon pression. Une pression de 4 bars suffit largement. Quand on ouvre un robinet, la pompe ne se mettra en route qu’après avoir puisé environ 25L d’eau pour un ballon pression de 100L. Ceci diminue les démarrages intempestifs de la pompe, et allonge donc la durée de vie de l’installation.

Préférez une pompe automatique - elle s'enclenche automatiquement lorsque la pression baisse dans le ballon - et équipée d'une sécurité manque d'eau. Elle  s'arrêtera automatiquement dans cette situation, afin de préserver ses composants.

 

Option conseillée pour le 100% autonome :

manuelleeaudemer-eau-pompe-autonomie-habitation-filtrationEn cas de panne électrique ou mécanique, il est essentiel de pouvoir toujours disposer de votre eau, et qu’elle soit sous pression. La solution consiste à monter une pompe à main  sur l’installation, et de la coupler au réservoir de pression, en by-pass. Un simple pompage manuel vous donnera de l’eau sous pression. C’est une option non obligatoire, mais c'est un secours fortement conseillée dans les installations 100% autonomes.

filtre-récupération-eaudepluie-eau-maison-habitation-cintropur-autonomie

FILTRATION

En amont de la micro-filtration, il est préférable de nettoyer l'eau, pour les usages sanitaires tels que douche ou vaisselle. Selon sa qualité et turbidité, il y aura au moins en 2 étapes :

  • Filtration à 5 ou 10 microns : débarrasse l'eau des principales substances solides.
  • Charbon actif : débarrase l'eau des principales pollutions chimiques et des odeurs

Nous préconisons les filtres Cintropur pour plusieurs raisons :

  • Qualité de filtration professionnelle
  • Facile d'entretien
  • Minimum de déchets - filtres usagés recyclable

Pour l'eau de pluie, on montera un 5 microns + charbon actif

Pour une eau plus trouble, on ajoutera un troisième filtre 10 ou 25 microns selon la turbidité de l'eau.

Votre eau est ici propre au niveau sanitaire, mais pas exempt de tout virus ou bactérie.

 

 

MICRO-FILTRATION

Dans la plupart des micro-filtrations, l’Eau ne fait que passer très rapidement dans les filtres. Mais comment débarrasser l’Eau de ses nitrates et pesticides en moins d'une seconde ? Difficilement concevable. Il faut pour cela une grande finesse dans le micro-filtration, ainsi qu'une grande pression qui écrase la molécule d'eau.

Le filtre céramique quant à lui, travaille par simple gravité. C'est ici une micro-filtration naturelle qui laisse le temps à l’Eau de traverser le filtre, et écarte 99.99% des bactéries, sans pression ni électricité, et sans aucune pertes !

Le filtre céramique est sans nul doute la solution la plus simple et la plus performante. Elle préserve en plus toutes les qualités de l'Eau. Rapport Prix / Bilan carbone idéal.

 

Règlementation

Il n'y a aucune loi qui impose l'utilisation de tel ou tel appareil pour filtrer votre eau !

Pour un usage privé : vous faites ce que vous voulez.

Pour un usage public : vous devez justifiez que votre eau est potable, en réalisant des analyses régulière de l'eau distribuée. Vous pouvez utilisez les systèmes de filtration que vous souhaitez, du moment que cela valide les analyses.

Le système du filtre céramique à fait ses preuves depuis de longues années ! (Résultats des tests à l'appui). Il est le seul qui peut fonctionner dans chaque endroit de la planète, sans électricité. Simple et performant, tout ce qu'on aime ici !

A retenir

Ainsi, il existe des solutions naturelles et éprouvées pour purifier son eau. Pour autant, être autonome c’est aussi être responsable. Un purificateur d'eau ne vous dispense pas d'un entretien régulier de l’installation autonome en Eau, ainsi que de la surveillance des filtres ! Et puis, pour avoir la conscience tranquille, vous pouvez aussi faire analyser votre eau pour en vérifier la qualité. (cf La source)

Le recyclage de l'eau avant son rejet dans le circuit naturel s'appelle l'assainissement. Son rôle est de traiter l'eau usée par nos activités, grâce à différents bacs de rétention composés de sable, pouzzolane et plantes nettoyantes. Chaque bac retiendra des éléments nutritifs servant de repas aux plantes présentes. Cette technique – aujourd’hui scientifiquement reconnue – est basée sur la capacité des écosystèmes aquatiques naturels à épurer l’eau grâce aux interactions biogéochimiques entre les plantes, le substrat et les microorganismes.

La phytoépuration est soumise en France à quelques règles et contrôles pour ne pas rejeter n'importe quoi dans la Nature. Mais soyons logiques, si vous utilisez une eau de pluie par exemple, et que vos produits d'entretien et gel douche sont bio, il n'y a aucune raison que vous rejetiez une eau polluante...

La phytoépuration est un grand organisme vivant, qui fait l'objet d'une étude de faisabilité sérieuse, notamment au niveau topographique et de luminosité. Sa taille est déterminée par le volume d'eau susceptible d'alimenter la phytoépuration.

A sa sortie, une eau lavée de toutes ses impuretés est prête à arroser le jardin, ou accueillir des poissons et des hommes dans une piscine naturelle...

 

Règlementation

3 cas possibles

1 - Votre Mairie a voté un plan d'assainissement collectif et le réseau d'assainissement passe proche de votre habitation

Selon la loi, vous devez vous raccorder à l'assainissement collectif.

2 - Votre Mairie a voté un plan d'assainissement collectif mais le réseau d'assainissement n'existe pas pour votre habitation

Vous pouvez opter pour un assainissement non collectif, tel que phytoépuration ou fosse septique. Renseignez-vous sur l'éventuel passage d'un réseau collectif dans un futur proche, et valider votre projet avec les organismes publics, histoire de ne pas investir à fonds perdus.

3 - Aucun réseau d'assainissement collectif possible pour votre habitation

Vous pouvez opter pour un assainissement non collectif, tel que phytoépuration ou fosse septique. Rapprochez-vous des organismes publics ainsi que des professionnels installateurs, selon votre choix de solution.

installation-phytoepuration-filtration-eau-atuonomie-recyclage-habitation-jardin
plante-filtration-phytoepuration-eau-recyclage-maison-autonomie

 En savoir +

Retour haut de page